Les accueils collectifs de mineurs (ACM), c’est les colos, les centres aérés, les accueils périscolaires…
Souvent, dans ces lieux, on dit qu’on fait de l’éducation populaire. Éducation populaire et animation, c’est synonyme. Sauf que… oui, bon, ça dépend peut-être de ce qu’on entend par “éducation populaire”, non ?

On a des choses à dire à ce sujet. Pour nous, il est possible de faire rimer “émancipation” et “centre aéré”. Les enfants et les jeunes peuvent expérimenter la démocratie, s’auto-organiser, agir sur leurs environnements … et ça passe systématiquement par une modification de la posture des “encadrant·es”. Et si on lâchait le pouvoir ?

Lâcher le pouvoir, c’est pas facile ! Et comment rassurer les parents ? Les employeurs ? Et comment former les équipes ? Et comment faire pour ne pas tout décider à la place des enfants, alors que c’est ce qu’on nous demande de faire lorsqu’on passe nos diplômes d’animateurs et d’animatrices professionnel·les ? Et la sécurité dans tout ça ?

Nous organisons pour la deuxième fois un stage de formation consacré à ce sujet. Il s’appelle “faire l’ACM un espace d’émancipation” et se déroulera en mars 2019. Cette formation est ouverte à tou·te·s, contactez-nous !

Nous intervenons auprès des professionnel·les, dans leurs structures, pour accompagner des équipes désireuses de pratiquer leur métier autrement. La braise s’est déplacée, se déplace et se déplacera encore dans les ACM des environs, sollicitez-nous !

Ces formations peuvent être prises en charge et nous vous accompagnons dans vos démarches.

En parallèle de tout ça, on continue de travailler sur des ressources à la disposition de tous et toutes !

Ressources pour travailler le fonctionnement des ACM, pour animer des groupes, pour organiser un “jeu conscientisant” sur la politique : la dinette présidentielle. Servez-vous !