On les a accompagné·es

Conférences gesticulées présentées pour la première fois en septembre 2018.
Accompagnement des conférencier·es par la coopérative La braise dans le cadre d’une formation “devenir conférencier·e gesticulant·e“.

Jonglage écologique !
par Angéline Mocochain

Petite fille de paysan et fille d’agriculteur et professionnelle dans un quartier populaire, Angéline questionne la place des classes sociales et des politiques dans le rapport à l’écologie aujourd’hui

La fleur de l’âge
par Françoise Poujoulet

Passée la cinquantaine, Françoise s’interroge sur cet âge qui fait peur à de nombreuses femmes. Peur des conséquences physiologiques, physiques et psychiques engendrées par la ménopause, mais peur aussi d’être aspirée par le vortex de l’invisibilité sociale qui touche les femmes de cet âge-là.

L’archipel du futur
par Apogée

APoGée raconte, depuis son rêve d’enfance de polyglotte, sa vie de femme engagée dans un service public de l’emploi.
Une conférence gesticulée qui tourne et détourne la langue, le langage, de l’autre et de l’étranger. Sans langue de bois, elle nous livre ses racines politiques et son vécu dans le délitement du service public de l’emploi.

Quand ça bat de l’aile
Par Hélène

Histoires de pigeons et de bipolaires

Les bipolaires sont comme les pigeons : tantôt rats volants, à éviter, tantôt pigeons voyageurs, aux extraordinaires facultés de mémoire visuelle, d’odorat, et de perception du champ magnétique terrestre. A travers mes histoires, je raconte ma bipolarité et l’influence du regard qu’on peut poser sur elle.

 Peut-on sortir de la pensée aristocratique ?
Par Dragan Matic

Bourdieu nous explique l’habitus avec l’exemple de la musique : on aime le genre dans lequel on a « baigné » et on ne peut apprécier celle qui est trop étrangère à notre oreille. N’en est-il pas de même pour la pensée ? Perso, j’ai pu m’émanciper du cloisonnement des genres musicaux et je tente d’en faire autant avec la pensée aristocratique qui n’est autre que la pensée ambiante.

Prendre l’histoire par la nationale et finir par les petites routes
Par Valentin GRUNENWALD

L’histoire, la politique et la nation.

D’observation des poules en histoire locale, de lectures en réflexion politique, j’ai commencé à voir ce que l’on m’avait caché de l’Histoire. Et si elle n’était pas juste ? Est-il possible de faire une autre Histoire ?

La philosophie a-t-elle un sexe ?
Par Sophie

Un jour je me suis dit “si moi je respecte la philosophie, les philosophes me respectent-ils en tant que femme ?” Les philosophes et l’institution philosophique n’ont-ils pas tout fait pour limiter le pouvoir émancipateur de la philosophie ? En contestant l’ordre établi, les femmes philosophes, qui ont vécu concrètement la domination, peuvent-elles faire sortir la philosophie de sa tour d’ivoire, et en refaire un réel outil d’émancipation pour tous ?

Je ressens donc je suis
par Élise Laroche

Avant, Élise pensait sa sensibilité comme une fragilité à dissimuler. Mais un jour, ses émotions ont commencé à faire trop de bruit et ont été un levier pour se réapproprier son corps. Dans cette en-quête, elle s’est rendu compte que son corps et ses émotions sont politiques !

Graine d’Ivraie
par Stéphanie Félix

Une nullipare raconte comment un concombre a changé son regard sur la fertilité et le vivant et l’a amené à re-questionner son parcours de femme pour découvrir l’écoféminisme.

Fonctionnaire sors ton jeu : pas si simple !
par Séccotine

Tiraillée entre engagement individuel et action collective, comment se placer dans le jeu des acteurs quand on est fonctionnaire ? Comme dans une partie de tarot, il ne suffit pas d’avoir de bons atouts ! La mise au placard fait partie d’un système éprouvé de management pour acheter le silence.

Aux ordres du pouvoir
Par Hassiba YAMOUN

Mon errance dans l’administration de la demande d’asile.

C’est l’histoire d’une travailleuse sociale qui devient presque bourreau. Un jour elle en a marre et se rend compte à quel point l’organisation du travail l’éloigne de son éthique. Et comme c’est pas simple à raconter, j’vais vous faire un dessin !

Qui veut de mon éducation budgétaire ?
Par Gérald Haffner

Pendant deux années j’ai animé un “programme d’éducation budgétaire” .Cela consistait à partir à la rencontre des publics en difficultés, rarement à leur demande, et leur parler de budget, de crédit, de découvert.
Par la suite, j’ai découvert une autre dimension de mon travail : le partenariat avec le milieu bancaire.
Si le milieu bancaire est mon partenaire et qu’on mon travail c’est d’expliquer le monde de la banque, alors je bosse pour lui ?!

Le plan de mon père
Par William LALOYER

Ou l’histoire d’une ascension sociale ratée… quoique

Mon père, dans un désir d’ascension sociale pour sa famille, a développé une stratégie pour atteindre les classes moyennes. Son plan s’est éteint lorsque je suis entré dans l’ascenseur social qu’est l’école, pour en ressortir quelques années plus tard au rez de chaussé… Moi je préfère la boxe, car elle m’a appris une chose : sur un ring ou dans la vie, nous ne boxons pas tous dans la même catégorie !