Cahier du Pavé “Récits de vie”

“Apprendre de nos histoires… Quelle drôle d’idée ! Prendre le temps de se raconter, de se dire d’où l’on vient , ce qui nous a construits, comment nos valeurs nous ont été transmises, comment elles se sont transformées au gré de nos histoires familiales, de rencontres, de lectures, d’émotions politiques, d’évènements historiques…

Découvrir les gens à partir de leurs parcours, leurs voyages, leurs amours et leurs deuils… tout ce qui a pu les fonder intimement. Se raconter, comparer nos places lors de grands évènements et comprendre que, petites poussières, nous les avons vécu, nous y étions tous ensemble. Aller jusqu’à ne plus connaître, nier les étiquettes, les a priori du « qu’est ce que tu fais dans la vie », et ne s’en sentir que mieux, plus riches. Partir de son petit sentier, puis se reconnaitre comme faisant partie de l’aventure humaine… Se demander comment construire du collectif avec tout ça, comment nous confronter avec tout ce que nous sommes, y compris nos émotions, nos affects… Se dire nos colères pour fabriquer de l’action collective sans nier nos désaccords.

[…] Qu’avons-nous fait de ce qu’on a fait de nous ? Qu’arrivons-nous à infléchir de nos parcours ? Qu’est-ce qui a fabriqué nos engagements ? Ce cahier no3 du Pavé se pose ces questions et tente de réinterroger cette pratique des récits de vie que nous aimons tout particulièrement”

En se dédiant aux “récits de vie”, ce cahier promeut l’idée que nous sommes tous légitimes pour penser, dire et faire le monde. Au gré des articles, on se questionne sur la place des experts dans notre société et sur notre propre relation au savoir. Une large place est faite à l’utilisation de l’outil “Petite histoire/grande histoire” et de nombreux témoignages permettent d’en saisir la portée. Une approche dans laquelle La braise s’inscrit.

Vous trouvez ICI le cahier en format PDF et un bon de commande si vous souhaitez l’acheter.