Cahier du Pavé “La participation”

“Faire les courses, c’est participer au couple ? Garder les enfants du voisin, c’est participer à la vie de quartier ? Brûler des voitures, c’est participer à la société ? Prendre ses bénéfices, c’est participer à l’entreprise ? Couper la parole à quelqu’un, c’est participer à un débat ? Et ne rien dire de toute la réunion, est-ce encore y participer ?

L’idéologie de la participation est tellement chargée positivement qu’un professionnel qui s’opposerait à sa mise en place aurait sans doute bien du mal à se justifier.

[…] Nous croyons à la participation, mais dès lors qu’elle comporte des enjeux réels, qu’elle travaille les contradictions, qu’elle laisse la place au conflit, qu’elle s’appuie sur des méthodes adaptées, qu’elle tente de contrer les dominations…
Bref, qu’elle soit un instrument d’éducation populaire et non un simulacre de démocratie.”

Ce cahier est un break salutaire dans notre course effrénée à la participation. Ça pose des mots sur des incohérences avec lesquelles nous nous dépatouillons au quotidien, et qui ne sont pas forcément simples à conscientiser. Ça nous invite à porter un autre regard sur nos intentions et sur celles et ceux que l’on voudrait voir participer.

Vous trouvez ICI le cahier en format PDF et un bon de commande si vous souhaitez l’acheter.