Et voilà ! Après une petite année de travail, je suis … ravi ? stressé ? heureux ? fier ? soulagé ? de présenter ma conférence gesticulée intitulée “Qui a tué le militant ?”.

Puisque c’est une conférence gesticulée, ça parle de moi, de ce que j’ai vécu, observé, réalisé dans le milieu associatif, d’abord en tant que bénévole, puis en tant que salarié. Je tente d’expliquer ce que j’en ai compris. Il est question d’émancipation, de subvention, de management, de gestion, de sur-travail.

Ce n’est pas facile ! Il fallait transformer des colères en analyses politiques, et réussir à les exprimer clairement. C’est le résultat d’un travail collectif. Les camarades qui ont monté leurs conférences gesticulées cette année avec La braise ont tou·te·s contribué au processus de création.

Une conférence gesticulée ce n’est jamais terminé. Je suis déjà en train de retravailler des morceaux, d’ajouter des choses pour en retirer d’autres. J’ai envie de parler de tout, mais il parait que ce n’est pas une bonne idée… En tout cas j’ai hâte de la montrer au plus grand nombre !

Victor