Ce stage, on l’a improvisé l’année dernière, sur sollicitation. Il avait duré 3 jours. On a beaucoup aimé, les stagiaires aussi. Mais évidemment, tout le monde a trouvé ça trop court.

Alors on remet ça cette année, sur 5 jours. D’abord deux jours consécutifs : le jeudi 1er et le vendredi 2 octobre. Puis on se retrouve, la semaine suivante, du mercredi 7 au vendredi 9.

On a hâte !

 

 

Le conflit, on le gère ou on l’anime ?

Les conflits font peur… ce stage a pour objectif de chercher pourquoi et de travailler sur les questions que ça nous pose.
Nous parlons d’animation et non de gestion de conflit, car pour nous le conflit est une condition à l’exercice de la démocratie. Le gérer c’est vouloir le faire disparaître, or pour nous, il faut profiter du conflit pour se confronter, argumenter et faire changer des choses.

Ensuite, si on arrive à être OK avec l’idée qu’il y a du conflit et qu’on peut l’animer, on se demande comment faire. Dans quelles instances, avec quelles postures, quelles méthodes ? C’est quoi arbitrer, être médiateur·trice, décider ensemble ? Comment valorise-t-on les intérêts de chacun·e ?

Il y aura donc de la théorie, du travail sur les représentations, des mises en pratique, de l’outillage. Comme d’habitude dans une démarche d’éducation populaire : nous partons du vécu pour tenter de mieux comprendre le monde.

C’est quand ?
Cinq jours : les 1 et 2 octobre, puis les 7, 8 et 9 octobre 2020.
La formation dure 32h. Les deux premières journées durent 7h (9h-17h30, avec 1h30 de pause). Les trois suivantes durent 6h (10h-17h30, avec 1h30 de pause).

C’est où ?
A Strasbourg. Le lieu précis reste à définir.

C’est combien ?
Nos formations peuvent être financées par vos employeurs ou d’autres dispositifs : contactez-nous !
Comme toujours, si vous ne disposez pas de prise ne charge, la formation est à prix libre.